Soins par les ventouses à Genève

Les ventouses

De l’Egypte Ancienne à l’Inde en passant par l’Occident, les médecines traditionnelles se sont emparées de cette méthode thérapeutique utilisant les ventouses. Aujourd’hui, la ventouse est particulièrement utilisée par la médecine naturelle chinoise.

La ventouse est un récipient, le plus souvent en verre sous forme de cloche, mais on peut la trouver aussi en plastique ou en bambou. Elle est placée au niveau des points d’acupuncture du patient.

Principes des ventouses

Après un bilan de santé chinois, le thérapeute détermine les zones à traiter. Il va positionner les ventouses au niveau des points d’acupuncture. La pose des ventouses se fait ainsi : le médecin chinois insère dans la ventouse du coton, imbibé au préalable d’alcool à brûler et déjà enflammé. La flamme s’éteint quand l’air est consommé. La ventouse est alors placée sur le point d’acupuncture du patient. L’effet de succion recherché, est alors créé. L’énergie circule de nouveau librement et la circulation sanguine est activée, chassant le froid.

La méthode est sans douleur. Le patient peut ressentir une agréable sensation de chaleur dans la zone concernée. Après le retrait des ventouses, les zones traitées peuvent rester rougies pendant quelques jours (les vaisseaux sanguins et les pores ayant été superficiellement dilatés).

Pour quelles maladies ?

La pratique de la ventouse permet la régulation de l’énergie vitale (Qi) et des fluides (Sang). Ainsi, des facteurs pathogènes externes (vent, froid, humidité) sont aspirés. Le patient bénéficie d’un déblocage des méridiens. Le Ying et le Yang du patient sont de nouveau équilibrés.

Les ventouses peuvent être un excellent remède contre un certain nombre de maladies respiratoires, la sciatique, les lumbagos, les tendinites et entorses à répétition, les troubles dermatologiques, digestifs et gynécologiques.

Venez essayer cette méthode ancestrale qui vous fera voir les ventouses d’un autre œil.